Biographie
  |  
ANNEXES
Cross

Liste des martyrs

Liste des chrétiens de Mardine massacrés durant les événements de 1915

Cette Liste a été établie, pour la première fois, par le vice-postulateur du Procès de béatification de Mgr. Ignace Maloyan, P. Salim Rizkallah ofm. cap. Malheureusement, elle comportait des inexactitudes : les mêmes noms figuraient plusieurs fois, les dates des décès n’étaient pas toujours exactes, certaines personnes n’étaient pas des habitants de Mardine…1

Malgré les révisions sur la Liste, toujours insatisfaisantes, bien qu’effectuées par plusieurs chercheurs, l’auteur de ce site entreprit un travail rigoureux de vérification de l’identité de chaque nom, relevant les circonstances du décès de chaque victime. Auprès des autorités Arméniennes et Syriaques, il ajuste l’orthographe des noms propres et leur prononciation, ainsi que la phonétique. D’où une nouvelle Liste, propre à ce site.

Dans cette nouvelle Liste figurent seulement les noms de ceux/celles qui ont été déportés de Mardine et massacrés dans les convois successifs, qu’ils soient nés ou non dans cette ville. Malheureusement, nous ne connaissons pas le nom de toutes les personnes qui ont péris dans ces convois. Nous reproduisons les noms de ceux/celles dont on est sûrs, parce qu’ils figurent dans les récits des témoins oculaires et auriculaires, dans les sources de base suivantes : P. Ishac Armalé (Arm.), P. Marie Dominique Berré (Ber.), P. Jacques Rhétoré (Rh.), P. Hyacinthe Simon (Sim.), Mgr. Naslian (Nas.), Témoins du Procès diocésain de Mgr. Maloyan, Abdo Bezer (A.B.), Ibrahim Kaspo (I.K.), Sœur Marie de l’Assomption (M.A.), Mgr. Israël Audo (Audo).

Il y a eu 3 grands convois d’hommes de Mardine, en juin et juillet 1915. Une fois débarrassés de la majorité des hommes, les turcs formèrent des convois ultérieurs avec les vieux, les femmes et les enfants. Certains convoyés furent massacrés en route, d’autres arrivèrent à moitié mort, aux lieux de déportation de Ras-el-Ayn, Alep…  Les convois étaient répartis ainsi :

- Premier convoi d’hommes, le 11 juin 1915 : 417 déportés, tous massacrés. (Arm. p. 184-203 ; Sim. p. 61-68 ; Rh. p. 61-66 ; …)

- Deuxième convoi d’hommes, le 15 juin 1915 : 266 déportés, 99 morts et le reste sauvé et conduit vers Mardine, grâce à une amnistie du Sultan Rachad, annoncée en plein massacre. (Arm. p. 212-225 ; Sim. p. 71-74 ; Rh. p. 67-77 ; …)

- Troisième convoi d’hommes, le 2 juillet 1915 : 600 déportés, tous massacrés. (Arm. p. 237-241 ; Rh. p. 79-85 ; …)

- Premier convoi à majorité de femmes, 17 juillet 1915 : 260 personnes selon Arm. p. 286 ; 250 selon Rh. p. 90 ; 250 selon Sim. p. 108.

- Plusieurs convois de vieilles femmes et de nourrissons, 26-31 juillet 1915. (Nas. p. 343 ; …)

- Un convoi de femmes syriaques eut lieu au début du mois d’août 1915 : 300 déportés non tuées. (Arm. p. 308 ; …)

Pour avoir accès à cette nouvelle Liste, cliquer ici.

Dernière mise à jour : 15 juin 2016

1 Yves Ternon, Mardin 1915, Anatomie pathologique d’une destruction, Annales du Centre d’Histoire arménienne contemporaine, Tome IV, 2002, p. 359.

Share:
Facebook
Twitter
Print
Go To Top
Go to top
Chapitre précédent

Lamentations

Lamentations

Previous Chapter
Go To Top
Retour à l'action précédente
...et, une fois de plus, la bure franciscaine fut teinte du sang des martyrs...
LeonardMelki
© Farés Melki 2013